Pierre Uri

Fragments de politique économique Les libertés de la fonction publique. Les servitudes de la dispersion

37,50 €

Pierre Uri

A propos de l'auteur

Pierre Uri, normalien à 17 ans, agrégé de philosophie à 21 ans, boursier dans une grande université américaine, a repris ses études économiques quand Vichy l’a privé de son poste d’enseignant. Il a été l’élève de François Perroux, puis, de retour de la zone sud à la Libération de Paris, son collaborateur en contribuant aux études sur Bretton Woods, sur Beveridge, sur le revenu national.
Passé au Plan, il a mis sur pied les premiers comptes de la nation et le premier budget économique, inspirant et rendant possibles les mesures d’arrêt de l’inflation et de redressement de la balance des paiements. Associé dès le début au Plan Schuman, il prend une large part dans la négociation du Traité, puis dans sa mise en œuvre à Luxembourg.
Les historiens reconnaissent aujourd’hui son rôle décisif dans l’introduction du Marché Commun à la relance de Messine, dans la conception d’ensemble comme auteur du rapport Spaak, dans la négociation des Traités de Rome.
A partir de là, ses activités se multiplient : il préside des comités dont il rédige le rapport, écrit des livres sur tous les grands thèmes de la politique économique et participe à d’innombrables ouvrages collectifs. Ses articles paraissent dans plus de soixante publications et dans plus de douze pays, il est professeur a Dauphine comme il l’avait été à l’ENA à ses débuts et membre du Conseil Economique et Social. Il n’a pas renoncé aujourd’hui à un rôle d’influence dans les affaires européennes comme dans le renouvellement de l’université.

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres