Les Clavaux, du carbure de calcium au silicium

Histoire d'une usine d'électrométallurgie en Romanche


Maison d'édition : PUG
Collection : Histoire industrielle
novembre 2013
Livre papier
format 160 x 240 152 pages En stock
Indisponible
eBook [PDF]
155 pages Téléchargement après achat
16,99 €
Public :
Destiné à un large public, cet ouvrage s’adresse plus particulièrement aux étudiants des IEP, en histoire et en économie, au personnel des Clavaux ainsi qu’aux habitants de la vallée de la Romanche.
Résumé : L’usine des Clavaux fête son centenaire et cette longévité est vraiment remarquable dans le domaine industriel. Installée il y a un siècle dans la vallée de la Romanche pour produire du carbure de calcium, l’usine s’est en permanence adaptée aux profondes évolutions des marchés grâce à des innovations techniques constantes. Tout au long de son histoire, elle a fabriqué une multitude de produits : ferro-silicium, ferro-manganèse, ferro-chrome, corindon, etc. Désormais, c’est le silicium qui fait vivre le site alors que beaucoup auraient parié sur sa fermeture au milieu des années quatre-vingt. L’usine des clavaux est ainsi la dernière usine de la Romanche en activité. Les autres usines d’une vallée considérée comme la plus industrielle des Alpes françaises au milieu de XX° siècle ont disparu, comme tant en Tarentaise ou en Maurienne.

L’usine des Clavaux s’est également adaptée à différents modes de gestion et d’organisation : ceux d’une entreprise familiale fondée en 1898, la Compagnie Universelle d’Acétylène et d’Electro-Métallurgie (CUAEMA) ; ceux d’une société filiale d’un grand groupe national, Ugine ; enfin, ceux d’une usine intégrée dans un groupe aux ambitions mondiales, Pechiney.

Ce livre retrace ainsi non seulement l’histoire de l’usine des Clavaux, mais aussi celle de la CUAEM et de ses différentes stratégies dans le cadre de l’histoire économique et sociale nationale. Devant l’impossibilité matérielle de faire une histoire totale, les aspects techniques ont été volontairement limités en faveur d’une orientation institutionnelle, économique et humaine.
  • Alexandre Giandou, docteur en histoire, est membre associé du Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale de Lyon où il collabore à une recherche sur l’implantation des centres de décision économique et le devenir des bassins d’emplois en Rhône-Alpes. Parallèlement, il mène des histoires d’entreprises, de sites et de secteurs industriels.

Editeur : PUG

Auteur(s) : Alexandre Giandou

Collection : Histoire industrielle

Publication : 28 novembre 2013

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 300 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 152

Nombre de pages eBook [PDF] : 155

Taille(s) : 5,1 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706108265

EAN13 eBook [PDF] : 9782706119811

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres