Des vins et des hommes


Une économie symbolique du goût

Maison d'édition : PUG
Collection : Libres cours
juin 2018
Livre papier
format 160 x 240 348 pages En stock
24,00 €

Qui « fait » le vin aujourd’hui ? Qui en définit le goût, la typicité ? Comment en apprécie-t-on la qualité et la valeur marchande ? Comment les classements, les marques, les labels structurent-ils production et consommation ?


Des enquêtes menées auprès de différentes catégories d’acteurs (producteurs, oenologues, représentants de la profession, critiques, etc.) tentent d’apporter des éléments de réponse à ces questions.
Dans un contexte caractérisé d’abord par l’emprise du marketing et de la communication, il ressort que ce sont moins les vignerons qui font symboliquement le vin que d’autres catégories d’acteurs qui définissent ce qui se vend et le goût de ce qu’il s’agit de produire… L’ouvrage sonde ainsi les rationalisations oenologiques et marchandes de la production. Il analyse également les formes de résistance qu’elles ont engendrées autour du bio, de la biodynamie, des vins « nature »… Ces dernières s’interprètent comme l’expression de nouveaux modes de consommation mais aussi comme la volonté de certains vignerons de se réapproprier la fabrique du vin, non sans induire une agonistique du goût et de ses hiérarchies marchandes.

  • Stéphane Olivesi est professeur en sciences de l’information et de la communication. Il enseigne dans le cadre de la Faculté de droit et de science politique de l’Université Versailles Saint-Quentin (Paris-Saclay) et développe ses travaux de recherche au sein du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines.

  • Sur le business du vin

    "Le vin c’est tout un empire économique mondial où le vigneron s’il joue, c’est l’évidence, le rôle d’acteur premier, il ne réussira qu’avec l’apport d’autres intervenants qui vont en faire la promotion. C’est tout un business avec des règles infinies de production et de commercialisation. Si vous avez envie de pénétrer dans les arcanes de cet uniques, un ouvrage s’impose Des vins et des hommes de Stéphane Olivesi. Il passe en revue toutes les étapes, à commencer par la question des appellations d’origine contrôlée que l’essayiste dénonce pour plus d’une raison et dont la raison d’être s’est dénaturée. Et qu’il y a une quantité un peu trop impressionnante de vins dits haut de gamme. Après lecture vous ne verrez plus votre ballon de vin de la même manière."

    Culture hebdo 27 septembre 2018

Editeur : PUG

Auteur(s) : Stéphane Olivesi

Collection : Libres cours

Publication : 21 juin 2018

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Poids (en grammes) : 820 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 348

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706142086

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres