Communication et médiatisation de l'Etat

La politique invisible

de Dominique Marchetti, Dominique Marchetti (directeur de publication)

Maison d'édition : PUG
février 2008
eBook [PDF] Livre papier 43,20 € 30,30 €
eBook [PDF]
Téléchargement après achat
21,90 €
Livre papier
format 135 x 220 200 pages En stock
21,30 €
Public :

Les étudiants de niveaux licence (L1, L2, L3) et master (M1, M2) et enseignants en sciences de la communication, en science politique, en école de journalisme ou en sociologie. Mais aussi, les agents de la fonction publique d’Etat et territoriale, les journalistes, les chargés de communication, les élus politiques et, plus généralement, toux ceux qui s’intéressent aux problèmes politiques et sociaux.


Résumé :

L’actualité dominante vient régulièrement réactiver le thème classique des relations entre les médias et les politiques, mais elle relève les exemples les plus caricaturaux de « connivences », voire de « censures ». Ces débats tendent à occulter l’essentiel : les interrelations du champ politique avec l’univers journalistique sont d’autant plus fortes qu’elles sont invisibles, prenant les formes apparemment neutres et dépolitisées de l’intervention des services d’État. La politique de sécurité routière fournit un cas idéal pour étudier les transformations des processus de communication et de médiatisation des activités étatiques les plus ordinaires depuis les années 1980. Ce livre restitue donc l’histoire de la constitution d’une cause universelle et la manière dont les pouvoirs politiques s’en saisissent pour promouvoir leur action et leur perception publique.

Les enquêtes réunies ici montrent comment certaines fractions des champs politique et bureaucratique contribuent à imposer des visions du monde et de l’activité de l’État ajustées aux logiques journalistiques. Cette recherche fait voir le poids des intérêts politiques dans la communication des institutions, rompant, par là même, avec la fausse opposition entre la « propagande » ou la « communication politique », jugée politicienne, et la « communication institutionnelle ou sociale », perçue comme plus démocratique.


Liste des contributeurs

Valérie Devillard, Julien Duval, Matthieu Grossetête, Isabelle Pailliart, Cécile Poncin, Géraldine Strappazzon.

  • Dominique Marchetti est sociologue au CNRS rattaché au Centre de sociologie européenne de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales).

Editeur : PUG

Auteur(s) : Dominique Marchetti

Collection : Communication, médias et sociétés

Publication : 1 février 2008

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 135 x 220

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 277 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 200

Taille(s) : 1000 ko (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 eBook [PDF] : 9782706114373

EAN13 Livre papier : 9782706114373

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Vente au chapitre

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres