Ce qui est beau… est bien

Psycho-sociobiologie de la beauté


Maison d'édition : PUG
Collection : Sciences cognitives
novembre 2013
Livre papier eBook [PDF] 34,89 € 26,99 €
Livre papier
format 160 x 240 136 pages En stock
20,90 €
eBook [PDF]
139 pages Téléchargement après achat
13,99 €
Public :
Visagistes et tous professionnels des métiers de l'esthétisme, de la cosmétique et de l'apparence, étudiants et chercheurs en psychologie cognitive.
Résumé : Dans cet ouvrage, sont présentées les principales avancées scientifiques sur la question de l'attirance de la personne et, plus particulièrement, sur celle de son visage.
La question de l'impact social de l'attirance est abordée par le biais des études psychosociales. Il apparaît que, dans l'ensemble, les personnes attirantes bénéficient d'un a priori favorable, conséquence de l'application du stéréotype social « Ce qui est beau est bien ». C’est un phénomène présent dans des cultures variées, dans de multiples domaines de l'activité humaine (vie scolaire ou professionnelle, santé ou justice).
Le deuxième chapitre recense les études psychologiques et psycho-biologiques qui ont tenté de déterminer les caractéristiques qui rendent le visage plus ou moins attirant : traits faciaux (yeux, nez, bouche, sourcils, par exemple), caractère prototypique, tandis que l'asymétrie des traits a, au contraire, un effet néfaste. Finalement, plusieurs facteurs contextuels – comme par exemple un sourire ou une information sur l'âge – modulent plus ou moins les estimations d'attirance.
Un troisième chapitre expose comment chacune des caractéristiques du visage peut donner lieu à une interprétation sociale et/ou biologique qui influence plus ou moins favorablement l'attirance exercée par le visage, ainsi que toute autre évaluation portant sur la personne. Les interprétations sociobiologiques sont finalement discutées.
  • Jean-Yves Baudouin est maître de conférences à l’Université de Bourgogne Franche-Comté de Dijon où il enseigne la psychologie cognitive. Il travaille sur le traitement de l’information faciale en adoptant une approche cognitive, neuropsychologique et développementale avec un intérêt particulier pour les aspects multi-sensoriels.

  • Guy Tiberghien, professeur de psychologie cognitive à l'Institut des sciences cognitives de Lyon et à l'université Pierre Mendès France de Grenoble, membre de l'Institut universitaire de France, est l'auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages dans le domaine des sciences cognitives et, en particulier, sur la mémoire humaine et la reconnaissance des visages Il a notamment publié : Initiation à la Psychophysique, (PUF, 1984) ; La Mémoire Oubliée, (Mardaga, 1997) ; Dictionnaire des Sciences Cognitives, (Armand Colin, 2002).
  • Que révèle le visage ?

    Cerveau et psycho 25 novembre 2013

    PDF (1,3 Mo)

  • L'avis d'un chercheur ; "on associe au visage un trait de caractère"

    Le dauphiné libéré 28 avril 2012

  • La beauté : l'atout tabou qui dope CV et carrière

    Management 25 avril 2012

    PDF (240 ko)

  • La beauté, une valeur ajoutée !

    Madame Figaro 17 septembre 2011

    PDF (2 Mo)

  • La tyrannie de la beauté

    scienceshumaines.com 16 mars 2011

    PDF (4,9 Mo)

  • Plaire à tout prix

    Sport & Vie - Hors série 11 janvier 2010

    translation missing: fr.content_file.content_types.image/pjpeg.title (650 ko)

Editeur : PUG

Auteur(s) : Jean-Yves Baudouin, Guy Tiberghien

Collection : Sciences cognitives

Publication : 27 novembre 2013

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 265 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 136

Nombre de pages eBook [PDF] : 139

Taille(s) : 12 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706111860

EAN13 eBook [PDF] : 9782706119552

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres