L'Etat gestionnaire

Quelle légitimité ?


Maison d'édition : PUG
Collection : Hors collection
janvier 1987
Livre papier
format 150 x 220 232 pages En stock
15,50 €
Public :

Résumé :

L’Etat, la gestion publique : voilà des thèmes qui suscitent épisodiquement en France des écrits passionnés. Comment s’en étonner lorsque l’ampleur de l’étatisme, ses dérèglements et leurs origines sont généralement appréciés à la lumière d’informations fragmentaires, anecdotiques et caricaturales ? Peut-on démêler ce sujet complexe sans abandonner sérénité et objectivité ? 

L’ouvrage de Jean-Claude Castagnos constitue la première contribution des Presses Universitaires de Grenoble / Influences à ce vaste débat. L’auteur nous propose une analyse globale du système de gestion publique s’articulant sur trois grandes questions. La première porte sur la validité de l’opinion généralement reçue selon laquelle le secteur public est hypertrophié. En dépit des écueils statistiques, l’ouvrage fournit une description détaillée de l’importance et de la nature des activités multiformes assumées par l’Etat ainsi que des moyens dont il dispose.

Cet examen montre que l’édifice de la gestion est effectivement considérable. Ce constat l’invite, dans un second temps, à s’interroger sur la gravité des fissures qui semblent s’être développées avec l’extension de l’édifice « Etat ». Interpréter ces « malfaçons » est certes souvent délicat. Mais leur importance comme leur nombre sont tels que l’on s’interroge sur la cohérence du système de gestion publique. L’auteur est dès lors conduit, dans une troisième partie, à se préoccuper de la logique globale qui a permis d’édifier une société fortement étatisée.

L’analyse montre que la puissance publique renonçant à fonder ses interventions sur une philosophie rationaliste ou se retranchant – ce qui revient au même- derrière l’énoncé de justification de circonstances, s’est rallié à des choix dont la pertinence est moins évidente que le brio de leurs avocats. Mais la réalité économique est têtue et ne se plie pas nécessairement aux exigences de la règle administratives. Au total, l’auteur nous explique pourquoi un dirigisme fortement dépouillé de fondements économiques et juridiques rationnels et aux résultats moyennement convaincants constitue le creuset d’une gestion publique en mal de légitimité.

  • Jean-Claude Castagnos, directeur de recherche au CNRS, est responsable de l’équipe management (stratégie et GH) de l’unité mixte de recherche CNRS n° 5820 : Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion (CERAG).

    Bibliographie
    – Avec Didier Retour (dir.), Le management des achats. Mélanges en l'honneur de Pierre-Yves Barreyre, PUG, 2002.

Editeur : PUG

Auteur(s) : Jean-Claude Castagnos

Collection : Hors collection

Publication : 1 janvier 1987

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 150 x 220

Poids (en grammes) : 320 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 232

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706102837

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres