La Pierre et l'Ecrit n°21

de René Favier (directeur de publication)

Maison d'édition : PUG
décembre 2010
Livre papier
format 160 x 240 255 pages En stock
34,00 €

Résumé

Editorial

Comme nous nous y sommes régulièrement attelés toutes ces dernières années, c’est une carte riche et diversifiée qui est proposée aux lecteurs, associant comme de coutume archéologie et histoire, dans une perspective chronologique longue allant du monde gallo-romain à l’actualité la plus présente avec l’analyse des résultats des élections régionales de mars 2010 dans le département de l’Isère. Plusieurs de ces textes auraient pu être proposés aux lecteurs dès l’année 2009, mais l’abondance des sujets ont imposé d’en reporter la publication à cette année. On ne saurait vraiment s’en plaindre car il y a là un signe de la richesse et de la vitalité de la recherche historique dans l’espace régional.

Les travaux d’archéologie proposent des réflexions en profondeur sur les sources et les pratiques (notamment à travers une contribution sur les mines de l’Oisans médiéval), mais aussi des ouvertures sur des terrains moins attendus et plus novateurs grâce aux travaux des étudiants d’Alain Belmont sur les moulins à bateaux ou les pratiques des carriers de la moyenne vallée du Rhône du Moyen Âge au début du 20e siècle.
L’ensemble des contributions plus proprement historiques présente pour sa part une diversité thématique qu’il convient de souligner. Honneur pour une fois à l’histoire économique, trop souvent laissée ces dernières années sous le boisseau : le lecteur trouvera l’offre la plus diversifiée avec une mise au point sur l’histoire de la navigation sur l’Isère et son rôle de structuration de l’espace économique régional, et l’étude fine proposée par Audrey Miralles sur l’entreprise de bonneterie voironnaise Poncet, suivie sur plus d’un siècle.

Mais avec la présentation du livre de raison de Magdeleine de Franc dans la seconde moitié du 17e siècle, c’est aussi une ouverture riche et particulièrement novatrice que propose Marjorie Dennequin sur la dévotion féminine au Grand Siècle, tandis que Samuel Kuhn nous fait mieux connaître une figure majeure de l’érudition régionale à la fin du 19e siècle, Henri Ferrand. Les contributions de René Verdier et d’Olivier Forlin entraîneront pour leur part les lecteurs sur le champ du politique, et celle de Robert Chagny vers les horizons lointains de la Pennsylvanie…

Outre l’importance des chroniques habituelles, et notamment la présentation des résultats des élections régionales des 14 et 21 mars 2010 dans le département de l’Isère, il convient aussi de souligner pour terminer le rôle du nouveau secrétaire de rédaction de la revue qui s’est activé de manière particulièrement efficace auprès des auteurs faire remonter le calendrier et permettre la livraison de la revue plus tôt que les années précédentes.

        René Favier

Caractéristiques techniques

Editeur : PUG

Collection : Revue la pierre et l'écrit

Publication : 2 décembre 2010

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Poids (en grammes) : 450 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 255

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706116216

Avis

Note globale

(1)

(1)

100%

(0)

0%

(0)

0%

(0)

0%

(0)

0%

Dernier commentaire des lecteurs

une seul article m'intéressait vraiment. Il est excellent.

le 24/05/2014 17:57

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Maison d’édition

soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

et la Région Auvergne-Rhône-Alpes

dans le cadre du Contrat de filière Livre 2020-2023 

Qui sommes-nous ?

  Les PUG,  
  une maison d'édition  
  pas comme les autres