Journal de guerre de Marguerite Lebrun

Epouse du dernier président de la IIIe République (Juillet 1940 - octobre 1947)


Maison d'édition : PUG
Collection : Résistances
mai 2019
Livre papier
format 160 x 240 516 pages Envoi sous 2 à 3 semaines
26,00 €

Ce journal est celui de Marguerite Lebrun, épouse d’Albert Lebrun, dernier président de la IIIe République de 1932 à 1940. Elle l’a écrit de 1940 à 1947 et pendant son séjour dans le Dauphiné, principalement à Vizille, où le couple a trouvé refuge après que le maréchal Pétain a brutalement écarté Albert Lebrun du pouvoir. La femme de l’ancien chef de l’État y livre ses analyses, notamment grâce aux informations que reçoit son mari et aux personnalités qu’il rencontre, mais aussi et surtout parce que son tempérament la pousse à se saisir des événements terribles qui bouleversent alors le monde.
Ce document inédit propose ainsi une vision singulière de la vie durant la guerre, d’abord en zone libre puis en zone occupée. Tout y est évoqué : les difficultés quotidiennes, la menace des Allemands et des collaborateurs, les rafles de juifs, l’action de la Résistance, les exécutions sommaires, le rationnement et le marché noir, l’arrestation d’Albert par la Gestapo et la mort de son premier petit-enfant, la maladie, l’angoisse de l’avenir, puis, enfin, la joie de la Libération et le difficile retour à la démocratie après-guerre.
Empreintes d’un humour parfois acide, talentueuses dans leur manière de croquer sur le vif les multiples scènes de la vie sous l’Occupation, les pages écrites par Marguerite Lebrun composent beaucoup plus qu’une évocation familiale. Elles racontent le dur cheminement politique d’un monde alors à feu et à sang dont son époux fut l’un des principaux dirigeants. À ce titre, le journal de madame Lebrun recèle une charge historique de première importance.

------------------------------------------------------------------------------

  JEUX-CONCOURS HISTORIA / INDICE Question n°3  

Il faut passer cette étape avant de gagner le Paradis.

  • Arrière-petit-fils de l’ancien chef d’État Albert Lebrun, Éric Freysselinard est agrégé d’espagnol, diplômé de Sciences Po Paris et de l’ENA. D’abord professeur d’espagnol, il poursuit une carrière dans l’administration. Il occupe divers postes de directeur de cabinet, en particulier auprès de Nicolas Sarkozy. En décembre 2017, il a été nommé préfet de Meurthe-et-Moselle.

  • Marguerite Lebrun dans la tourmente

    "Ce récit au quotidien est riche de l'histoire de France, de l'évolution des mentalités et de temps familiaux choisis alors que le crépuscule d'une vie bien remplie s'annonce à l'horizon. (...) Cet ouvrage est riche de pépites qu'on peut découvrir au jour le jour en faisant le choix d'une lecture qui suit le calendrier."

    6 octobre 2019

  • Le Préfet dédicace « Le journal de guerre de Marguerite Lebrun »

    "Particularité, le livre se lit sur deux niveaux, avec tout d’abord le journal « classique » où Marguerite parle du quotidien de sa famille ; et un second, que l’épouse du Président gardait « caché ». Entre rires et larmes, tension et soulagement, c’est tout une partie de l’Histoire de France qui se raconte dans ce livre."

    L'Est républicain 12 septembre 2019

  • Journal de l’épouse du dernier président de la IIIème République

    " (...) Tout ça est raconté dans le Journal de guerre de Marguerite Lebrun (Juillet 1940-Octobre 1947). L’ancienne première dame tenait son journal en fait depuis qu’elle avait l’âge de 13 ans. Son arrière-petit-fils Éric Freysselinard a sélectionné particulièrement ce segment de vie, très éclairant sur la vie que le couple a mené. (...) Merci à ce descendant de nous permettre l’accès à ces pages éclairantes de la France sous l’Occupation. "

    Culture Hebdo 6 juin 2019

  • Les Alumni publient

    (...) une vision unique de la Seconde Guerre mondiale (...) Marguerite Lebrun détaille le quotidien sous l'Occupation, les rafles, la Résistance, les exécutions, le rationnement, l'économie souterraine, l'arrestation de son époux par la Gestapo, la disparition de son petit-fils et le retour de la démocratie après la Libération. Plus qu'un recueil de mémoire, cet ouvrage témoigne des difficultés politiques d'un pays au cœur de la tourmente."

    Alumni

  • Rencension

    "La vivante chronique d'un moment douloureux de notre histoire récente (...) Marguerite Lebrun est une remarquable "diariste". (...) Le livre refermé on ressent sympathie et respect pour ces deux hautes consciences (...) Il faut remercier Eric Freysselinard d'avoir ressuscité, grâce au talent de son arrière grand-mère, les qualités d'une société dont la tragique défaite de 1940 avait, historiquement, caché les mérites."

    Revue Administration

  • Un ouvrage exemplaire !

    "Ce qui est frappant dans ce témoignage est l'intelligence et le style de cette femme exceptionnelle. Elle nous parle de l'Occupation et de la vie quotidienne. (...) Parfois les réactions sont dites avec humour ou relatées avec indignation."

    L'échos des Vosges

Editeur : PUG

Auteur(s) : Eric Freysselinard

Collection : Résistances

Publication : 2 mai 2019

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Poids (en grammes) : 1235 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 516

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706142628

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres