Les couleurs des années noires

Les photographies de Paul-Émile Nerson (Lyon 1938-1945)


Maison d'édition : PUG
Collection : Résistances
novembre 2019
Livre papier
format 180 x 260 144 pages En stock
28,00 €

Un visage touchant, réel et poignant de la vie sous l’Occupation.

Quand Pierre Chevillot trouve dans la maison de sa grand-mère, Suzanne Perné, des centaines d’images prises pendant la guerre par son compagnon Paul-Émile Nerson, on croit encore que le seul Français à avoir photographié la Seconde Guerre mondiale en couleurs est André Zucca. Or, au milieu des nombreuses photographies noir et blanc de Paul-Émile Nerson, plusieurs dizaines d’images ont été prises avec une pellicule Agfacolor, introuvable à l’époque. Très vite, il comprend qu’une bonne partie d’entre elles concernent les années noires…
Ces images exceptionnelles, pour partie désertées de toute présence humaine (car pour le photographe, il y avait un vrai danger à œuvrer à découvert, lui qui de surcroît était juif), offrent une vision surprenante de Lyon entre 1940 et 1944. Elles témoignent d’une résistance à bas bruit – celle des slogans anti-Allemands sur les murs, des affiches de propagande arrachées –, des destructions, des combats et du climat de la Libération.
Habités par la présence de Suzanne Perné, la compagne de Paul, l’amour de sa vie, ces clichés montrent aussi la vie sous l’Occupation, témoignant d’un quotidien rendu incroyablement proche par la magie de la couleur.

-------------------------------------------------------------

  JEUX CONCOURS HISTORIA / INDICE Question n°2  

Cette ville a un pied en Europe et un autre en Asie.

  • Régis Le Mer est historien, documentaliste au Centre d’histoire de la résistance et de la déportation de la ville de Lyon. Il est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale.

  • Pierre Chevillot est le petit‑fils de Suzanne Perné, compagne du photographe Paul‑Émile Nerson.
    Il a conservé toutes les images de ce dernier, et n’a découvert que récemment leur importance historique.

  • LES COULEURS DE L’OCCUPATION À LYON

    "Un trésor ! Des centaines d’images en couleur datant de la Seconde Guerre mondiale. Voilà ce que trouve Pierre Chevillot dans la maison de sa grand-mère, Suzanne Perné, à Lyon. Des images exceptionnelles prises par Paul-Emile Nerson, un photographe juif, avec une pellicule Agfacolor, introuvable à l’époque. Ces clichés documentent le quotidien et la Résistance à bas bruit. Les traces aussi d’un amour perdu, car Paul et Suzanne étaient amants."

    Ca m'intéresse Histoire 22 juin 2020

  • Un livre d'histoire mais pas seulement

    On pensait que les seules photos en couleurs réalisées durant l'Occupation étaient celles d'André Zucca, prises à Paris. Mais dans les archives familiales de Pierre Chevillot dormait un trésor ! (...) Outre la découverte d'un photographe et de son œuvre, c'est aussi l'histoire d'un amour fou entre Paul-Emile et Suzanne, sa muse."

    VIVA MAGAZINE 5 février 2020

  • Compte-rendu

    "Paul-Emile Nerson n’était pas photographe professionnel mais il avait quand même des compétences certaines en ce domaine. Plusieurs de ses clichés reflètent son point de vue original. Il faut aussi mesurer que, dans le contexte de l’époque, prendre une photographie c’est prendre un risque et encore plus quand on est juif. Beaucoup des clichés présentés ici datent des années 1943-1945. Il n’a pas parlé de ses photographies jusqu’à sa mort. Un double coup de foudre : Suzanne et Lyon" Lire la suite

    Les clionautes 3 février 2020

  • Couleurs du noir

    "À lire, à voir, le livre Les couleurs des années noires témoigne de façon totalement inédite et en couleurs s'il vous plaît, de la vie à Lyon sous l'Occupation. (...) Regard exceptionnel proposé dans cet ouvrage."

    Lyon citoyen 15 janvier 2020

  • La guerre en couleurs, ce n'est pas si fréquent

    "Ils décrivent et contextualisent les images et retracent avec sensibilité l rencontre de Paul-Emile Nerson et Suzanne Perné, son grand amour. Paul-Emile a photographié sans relâche cette ville pour laquelle il éprouva un véritable coup de foudre. Le temps de l'Occupation ne l'arrêta pas. Ses images sont uniques, prises non sans risque, d'autant qu'il était juif. (...) Un magnifique témoignage !"

    Mémoire des Arts / Blog des Arts 7 janvier 2020

  • Un ouvrage historique sur les années 40 à Lyon

    "Je vous propose de faire un bond dans les années 1940 à Lyon avec la sortie d’un livre de photos vieilles de plus de 80 ans et publiées dans un ouvrage chargé d’émotions dont on parlera avec notre invité et co-auteur, Pierre Chevillot." Marie Leynaud

    RCF Lyon 7 janvier 2020

  • Des photographies de Lyon sous l'Occupation dévoilées dans un livre

    "... des clichés inédits en couleurs de vie à Lyon entre 1938 et 1945 (...) Des images prises avec une pellicule Agfacolor, introuvable à l'époque."

    Le Progrès 31 décembre 2019

  • Le trésor photographique gisait dans un grenier de Cormoz

    "Il y a là des centaines de vues du Lyon de la Seconde Guerre mondiale, dont certaines en couleurs, alors qu'on pensait que seul André Zucca avait utilisé le procédé à l'époque. Un témoignage de toute première importance, réhaussé de légendes d'une très grande précision, sur une ville stratégique, auquel s'ajoutent de multiples scènes de la vie dans la campagne bressane des années quarante. Au-delà d'une aventure photographique hors pair, c'est donc aussi d'une extraordinaire histoire d'amour dont témoigne aujourd'hui Pierre Chevillot à travers ce livre."

    La Voix de l'Ain 20 décembre 2019

Editeur : PUG

Auteur(s) : Régis Le Mer, Pierre Chevillot

Collection : Résistances

Publication : 21 novembre 2019

Edition : 1ère édition

Intérieur : Couleur

Format (en mm) Livre papier : 180 x 260

Poids (en grammes) : 800 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 144

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706144226

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

  Les PUG,  
  une maison d'édition  
  pas comme les autres