Pendant le confinement, livraison à 0,90 € en France métropolitaine
+ 1 ebook offert pour toute commande  !

Histoire et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

Grenoble en ses après-guerre (1944-1964)


Maison d'édition : PUG
Collection : Résistances
novembre 2004
Livre papier
format 160 x 240 652 pages En stock
32,00 €
Public :
Cet ouvrage s’adresse à tous ceux (enseignants et étudiants d’histoire notamment mais aussi de philosophie et de sociologie, sans oublier les amateurs d’histoire locale) qui sont désireux de réfléchir aux rapports complexes qu’entretiennent histoire et mémoire.
Résumé : Cet ouvrage a pour ambition d’essayer de comprendre comment, entre 1944 et 1964, soit la durée d’une génération, s’est structurée la mémoire grenobloise de la Seconde Guerre mondiale, laquelle conserve localement une forte résonance.
Pour ce faire, cet essai s’attache à répondre à de nombreuses questions. Quel(s) souvenir(s) conserve une région dont on sait qu’elle s’est distinguée par l’importance de son engagement dans la Résistance ? Comment se souvient-on des « années noires » à Grenoble et dans l’Isère ? Qui sont les acteurs de mémoire (État, associations, partis politiques, personnalités, etc.) à l’œuvre dans la région ? Quelles formes prend la mémoire quand elle s’inscrit dans l’espace public, depuis le monument commémoratif jusqu’à la production cinématographique, en passant par le discours muséal ? D’ailleurs, dans le contexte d’un long après-guerre français et grenoblois marqué par de fortes oppositions politiques, doit-on parler d’une mémoire ou au contraire de mémoires plurielles, et alors peut-être rivales ? Quelle est la place exacte du Vercors et de la polémique qui l’entoure, par exemple, dans cet édifice mémoriel ? Dans quelles conditions apparaît et se structure la mémoire juive grenobloise de la Deuxième Guerre mondiale, après la Shoah ? Et encore, si elle existe, qu’en est-il, durant cette période, de celle de la Collaboration ?
Distribuée en trois parties (la présentation de la séquence matricielle de la Libération ; les pratiques, supports et vecteurs de mémoire ; les enjeux politiques et culturels de mémoire), cette étude propose un cheminement distancié et raisonné au sein de la mémoire grenobloise de la Seconde Guerre mondiale.
  • Professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire contemporaine, Philippe Barrière enseigne en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles et à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Membre du Service éducatif du musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la période de la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement de sa mémoire.

Editeur : PUG

Auteur(s) : Philippe Barrière

Collection : Résistances

Publication : 1 novembre 2004

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Poids (en grammes) : 1140 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 652

Langue(s) : Français

EAN13 (papier) : 9782706111275

EAN13 Livre papier : 9782706111273

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

  Les PUG,  
  une maison d'édition  
  pas comme les autres