Histoire de la pensée politique (2e édition)

Fin XVIIIe-début XXIe siècle


Maison d'édition : PUG
Collection : Politique en +
janvier 2006
eBook [PDF] Livre papier 41,20 € 28,80 €
eBook [PDF]
Téléchargement après achat
20,90 €
Livre papier
format 135 x 210 320 pages En stock
20,30 €
Public :

Étudiants premier cycle IEP, licence et maîtrise de droit, doctorat droit public, tout public intéressé par le sujet.


Résumé :

L’histoire de la pensée politique occidentale au cours des derniers siècles est marquée par un phénomène qui lui confère une certaine unité : la modernité, à savoir l’émancipation progressive puis massive d’une interprétation de l’homme sur l’homme qui s’écarte de la religion et instrumentalise la philosophie pour développer un discours globalisant sur les fins dernières de l’humanité ramenées à l’aménagement de l’ici-bas, de la cité terrestre. Le politique devient ainsi à partir des XVIe et XVIIe siècles (Machiavel et Hobbes) l’instance chargée de tous les espoirs de ce substitut de la religion qu’est l’idéologie politique et cette forme historique de la pensée politique gagne progressivement la plupart des esprits de la fin du XVIIIe siècle à celle du XXe en raison également de l’avènement de l’ère démocratique. Au cours de ces deux siècles, se sont déployés ces discours hypertrophiés autour de trois grands courants : aux libéralismes viennent se joindre rapidement les socialismes et les nationalismes dans une rivalité de captation des esprits, des espoirs et des tentatives d’accomplissement ainsi engendrées. C’est cette aventure que tente de restituer cet ouvrage à partir d’une logique empruntant à l’histoire de la pensée philosophique qui souligne les continuités intellectuelles par-delà les mutations historiques. Le déclin actuel des idéologies politiques ne semble pas avoir clos pour autant le phénomène de la modernité qui recherche d’autres terrains mythologiques avec le néoscientisme biologique. Il n’a pas clos davantage la pensée politique qui doit retrouver des chemins moins spectaculaires et plus modestes, plus proches des réalités comme des données scientifiques et de la réflexion philosophique profonde.

  • Jean-Luc Chabot, professeur de science politique, enseigne à la faculté de droit de l’université Pierre Mendès France (Grenoble 2) l’histoire des idées politiques, la philosophie politique, la théorie du droit et des droits de l’homme. Il dirige le master «Histoire, théorie et pratique des droits de l’homme ».

Livre papier

Editeur : PUG

Auteur(s) : Jean-Luc Chabot

Collection : Politique en +

Publication : 1 janvier 2006

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 135 x 210

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 430 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 320

Taille(s) : 2,3 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 eBook [PDF] : 9782706113710

EAN13 Livre papier : 9782706113710

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres