La Pierre à pain – Tome 2

Les carrières de meules de moulins en France, du Moyen Âge à la révolution industrielle


Maison d'édition : PUG
Collection : La Pierre et l'Ecrit
novembre 2013
Livre papier eBook [PDF] 50,39 € 39,99 €
Livre papier
format 210 x 297 348 pages En stock
29,40 €
eBook [PDF]
365 pages Téléchargement après achat
20,99 €
Public :

Tout public


Résumé :

Des légendes parlant de pierres aux fées et de pluies de gros pains, des montagnes percées de milliers de trous ronds, des galeries souterraines plus vastes que des cathédrales, des carrières emplissant l’horizon et semblables à des champs de batailles : c’est à un patrimoine aussi étrange que spectaculaire que ce livre est consacré. Tandis que les églises séculaires racontent l’histoire des croyances religieuses, et que les châteaux ruinés évoquent la puissance des élites passées, les meulières constituent autant de monuments à la gloire du travail et de la vie quotidienne. Elles gardent en mémoire une épopée dont nous avions perdu le souvenir : les efforts inouïs accomplis par les hommes d’autrefois pour disposer chaque jour d’un pain à la fois beau et sain. Sait-on en effet que pour moudre les grains, les meuniers allaient chercher des pierres dans des gisements situés très loin de leur moulin – parfois même, à l’autre bout de la Terre ? Que pour ramener ces masses d’une à quatre tonnes, ils dépensaient des fortunes en bateaux, en convois exceptionnels et en salaires d’une armée d’ouvriers ? Que ces carrières particulières enrichirent leurs propriétaires et firent vivre des régions entières ? Que sans elles, la France n’aurait jamais été le pays du « meilleur pain du monde » ? Pour retrouver cette mémoire enfouie, dix années de recherches ont été nécessaires. Près de quatre mille registres furent consultés dans les archives publiques, 133 meulières prospectées à travers une trentaine de départements, deux sites archéologiques fouillés, tout un ensemble de spécialistes mobilisés : historiens, archéologues mais aussi physiciens, chimistes, biochimistes, géologues, paléoanthropologues, sans oublier des tailleurs de pierres, des meuniers, et même un dentiste ! Il en est résulté ces deux volumes d’une histoire totale. « Somme d’une étonnante richesse », « puissant révélateur de la manière dont la Culture matérielle intervient dans l’Histoire », concluaient Jean-Marc Moriceau et Daniel Roche après en avoir lu les pages. Le tome II retrace l’histoire du bassin carrier de La Ferté-sous-Jouarre, dont les pierres équipèrent les moulins du monde entier, puis s’attache à ces hommes de la pierre que furent les artisans meuliers, les ouvriers et les grands négociants en meules.

  • Agrégé d'histoire, docteur de l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales), Alain Belmont est professeur d'histoire moderne à l'université Pierre Mendès France (Grenoble II). Il est membre du laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (UMR 5190 du CNRS) et milite activement pour la protection et la valorisation du patrimoine des sociétés rurales.

Editeur : PUG

Auteur(s) : Alain Belmont

Collection : La Pierre et l'Ecrit

Publication : 29 novembre 2013

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 210 x 297

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 1020 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 348

Nombre de pages eBook [PDF] : 365

Taille(s) : 180 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706113065

EAN13 eBook [PDF] : 9782706120107

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Vente au chapitre

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres