Jacques Balmat dit "Mont-Blanc"


Maison d'édition : PUG
Collection : L'Empreinte du temps
avril 2009
Livre papier
format 135 x 210 160 pages En stock
12,60 €
Public :

Tout public intéressé par le régionalisme et plus particulièrement l’histoire quotidienne de la région de l’Oisans.


Résumé :

Le 9 août 1786, sur les coups de 8 heures du matin, deux hommes épuisés entraient dans Chamonix… Ils venaient de gravir, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, le Mont-Blanc. Ces deux hommes s’appellent Jacques Balmat et Gabriel Michel Paccard.

Le nom de Jacques Balmat se trouva alors sur toutes les lèvres et se répandit bien au-delà de sa vallée natale. Son portrait fut gravé ; son nom célébré en vers et en prose. Le roi de Sardaigne lui envoya une gratification et lui octroya par diplôme, le surnom de « Balmat du Mont-Blanc », un véritable titre de noblesse…

Roger Canac nous raconte un homme de légende, tout imprégné de l’air du temps, et qui, comme Gaspard de la Meije, était « ouvreur de routes », à la fois chasseur de chamois, berger, chercheur d’or et de chimères…

Autant que l’histoire de la première ascension du mont Blanc, l’auteur nous invite à une promenade à travers une époque. Partons donc sur les pentes de Chamonix, à la rencontre d’Alexandre Dumas, de Saussure, de Paccard, de Bourrit et des autres.

  • Roger Canac, pour qui l’histoire et les sentiers de l’Oisans n’ont pas de secrets, a consacré l’essentiel de son œuvre à la défense de la « ruralité » et de la montagne. Il est ancien président du Syndicat national des guides de haute montagne et membre du Comité national de la montagne.

Editeur : PUG

Auteur(s) : Roger Canac

Collection : L'Empreinte du temps

Publication : 24 avril 2009

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 135 x 210

Poids (en grammes) : 259 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 160

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706115189

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Qui sommes-nous ?

Les PUG,
une maison d'édition
pas comme les autres