Passez un bel été avec le FLE aux PUG

Du 15 juin au 31 juillet 2021

5% de remise + frais de port réduits (France, Europe, monde)

Code de réduction : FRAISMINI

Journal d’une pétainiste (Vercors, janvier 1944 - mai 1945)

Le Revers de la médaille


Maison d'édition : PUG
Collection : Résistances
octobre 2020
Livre papier
format 160 x 240 456 pages En stock
27,00 €
eBook [PDF]
458 pages Téléchargement après achat
24,99 €

Résumé

En 1944-1945, dans le Vercors occupé, Monique Guyot, pétainiste, femme de caractère, écrit son quotidien au fil des événements. Dans son journal, elle relate sa haine des Allemands, son refus de la « dissidence », son admiration pour Pétain et son mépris pour de Gaulle. Cet écrit, qu’elle nomme Le Revers de la médaille, est selon elle la face cachée de la guerre : derrière le mythe d’une France résistante et les honneurs réservés aux maquisards du Vercors, Monique Guyot nous montre qu’une autre réalité a existé. Ce texte d’époque aux qualités littéraires certaines offre au lecteur une rencontre inédite avec un aspect de l’histoire que l’on a souvent préféré oublier.

La parution de ce journal n’aurait pas été possible sans sa découverte par Philippe Laborie; sept petits cahiers d’écolier qui sommeillaient depuis 75 ans dans les archives, et dont le contenu se place à contre-courant des discours officiels de la fin de la guerre. Le travail considérable de l’historien permet d’inscrire l’histoire personnelle de Monique Guyot dans l’Histoire nationale, d’éclairer le vécu de précisions historiques, mais aussi de donner à entendre une opinion controversée dont la valeur historique ne fait pourtant pas de doute.

Biographie

  • Philippe Laborie est né dans les Landes en 1968. Il enseigne l’histoire au collège depuis 1992. Sa passion pour l’histoire du Vercors ainsi que son intérêt pour les archives et l’histoire des représentations l’ont porté tout au long de l’écriture de ce livre qui constitue sa première publication.

Revues de presse

  • "Journal d'une pétainiste, le revers de la médaille" de Monique Guyot : le Journal d’une habitante du Vercors (1944-1945), un témoignage historique de première importance

    (...) Le journal de Monique Guyot nous entraîne au cœur d’un paradoxe qui exprime la complexité de l’époque : elle hait les Allemands, mais, dans le même temps, elle déteste les résistants (...).Dans son intéressant commentaire, Philippe Laborie constate que les sentiments de Monique Guyot étaient alors largement partagés, l’indifférence de nombreux habitants du Vercors à l’égard du maquis se muant en méfiance, puis en rancœur, après les massacres et destructions provoqués par la résistance armée.(...)

    ATLANTICO - OUEST FRANCE - CULTURE TOPS 22 avril 2021

  • Compte-rendu

    Disons d’emblée, que si le journal de Monique Guyot est un document exceptionnel, l’ouvrage qui le présente est un modèle d’édition critique. (...) Ce journal nous rappelle « que le Vercors n’a pas été une terre ou vécurent seulement des résistants, et des populations favorables à la Résistance ». « Fidèle aux idées du maréchal Pétain, elle pense détenir des vérités historiques que l’Histoire n’a pas retenu, d’où le titre qu’elle a choisi d’inscrire sur la couverture des cahiers après coup : Le Revers de la médaille (…) Son journal est un exutoire de ses pensées dissimulées, de ses angoisses de femme pendant les années noires. Il nous livre un récit à contre-courant des récits habituels sur cette période, mais constituant un document d’une grande richesse pour comprendre les mentalités des hommes et des femmes de cette époque difficile ».

    Les clionautes 18 décembre 2020

  • Un document historique exceptionnel

    "Une première partie “avertissement” fait l'analyse claire, synthétique et subtile de ce document. Ecrit d'une plume alerte, il pourrait à lui seul motiver le choix de ce livre. En deux mots, et au risque de le réduire, l'analyse de ce témoignage montre objectivement que le pétainisme ne signifiait pas forcément collaboration avec l'ennemi. (...)Les cahiers nous font assister au quotidien difficile, rude, auquel une jeune femme au tempérament bien trempé, fait face avec courage, dans la période 1944 -1945, dans ce massif du Vercors. Jeune femme intelligente, honnête et convaincue qui n'a pas froid aux yeux, nous l'accompagnons pas à pas. Aucune fiction n'a rendu aussi bien ce quotidien écrit avec une touchante sincérité. Le récit, fresque épique, dont aucune virgule n'a été déplacée, est aussi vivant que le vécu." (Avis Amazon)

Caractéristiques techniques

Editeur : PUG

Auteur(s) : Philippe Laborie

Collection : Résistances

Publication : 29 octobre 2020

Intérieur : Noir & blanc

Format (en mm) Livre papier : 160 x 240

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : Marquage social (PDF)

Poids (en grammes) : 740 (Livre papier)

Nombre de pages Livre papier : 456

Nombre de pages eBook [PDF] : 458

Taille(s) : 5 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782706147173

EAN13 eBook [PDF] : 9782706149023

Du même thème

Dans la même collection

Ils ont également acheté

Maison d’édition

soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

et la Région Auvergne-Rhône-Alpes

dans le cadre du Contrat de filière Livre 2020-2023 

Qui sommes-nous ?

  Les PUG,  
  une maison d'édition  
  pas comme les autres